Faire ses déclarations de revenus et de dépenses correctement

Voici un petit rappel pour ne pas vous perdre dans la déclaration de vos impôts.

Pour les logements nus, le seuil de 15 000 euros de loyer sur l’année détermine la catégorie. Les loyers de moins de 15 000 euros sont soumis au régime micro-foncier et doivent être déclarés dans le formulaire fiscal habituel 2042. Si vous avez entrepris de gros travaux, il est préférable de choisir le régime réel (formulaire annexe 2044). Pour un loyer supérieur au seuil de 15 000 euros, le régime réel est obligatoire.

Les locations meublées, quant à elles, sont classées comme « activité commerciale ». Les loyers inférieurs ou égaux à 32 600 euros sur l’année sont soumis au régime micro-BIC (formulaire 2042-Cpro). Au-delà, le régime réel s’applique et vous aurez deux formulaires à remplir : 2031 et 2033. 

Ceux qui ont investi en Pinel devront déclarer leur acquisition via le formulaire 2044EB, accompagné de la copie du bail. Ils devront aussi indiquer le montant de la réduction d’impôt auquel ils ont eu droit chaque année sur le formulaire 2042 C.

Si vous avez entrepris des travaux de rénovation, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt transition énergétique. Dans ce cas, n’oubliez pas de remplir le formulaire 2042 QE. Et, si vous avez vendu une résidence secondaire, un logement locatif ou un terrain, les plus-values immobilières doivent être déclarées via le formulaire 2042C. 

source et photo

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Parlons immobilier sur

 

 

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: