La mairie de Paris recadre les locations Airbnb

Toujours dans l’optique de mieux encadrer les locations touristiques via Airbnb, Paris joue la carte de la transparence. La mairie parisienne a rendu public ses données concernant les logements loués déclarés en règle, ainsi qu’une carte pour les localiser.

Les propriétaires de logements meublés peuvent aller sur le site opendata.paris.fr pour s’inscrire au registre des autorisations et changer l’usage de leurs logements. En une demi-journée, 107 enregistrements ont déjà été recensés, la plupart étant des logements du 4è arrondissement, un quartier très apprécié par les touristes.

Les voisins pourront signaler qu’un appartement n’est pas en règle. Cependant, explique Mathias Vicherat, directeur de cabinet à la mairie de Paris, cette disposition est surtout un moyen de pression pour inciter les gens à se régulariser d’eux-mêmes.

Pour rappel, la loi Alur stipule qu’un particulier ne peut louer sa résidence principale plus de quatre mois sur l’année. Le projet de loi sur l’économie prévoit par ailleurs d’établir des autorisations de location et de sanctionner d’une amende de 100 000 euros ceux qui ne respecteraient pas cette disposition. Cette loi obligerait aussi les sites de location saisonnière à enlever de leur liste les locations de logement dépassant 120 jours par an, alors que le propriétaire n’a pas demandé une autorisation.

Photo

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Parlons immobilier sur

 

 

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: